Trouvea
214 avis

Femme de ménage : impôt

Employer une femme de ménage et réduire son impôt

Contrairement à ce que l’on pense, employer du personnel à domicile n’est pas réservé aux familles aisées. Par manque de temps, vous pouvez parfaitement recourir aux services d’une femme de ménage même en ayant un revenu modeste. D’autant plus que faire appel à ce professionnel vous permet de bénéficier d’un avantage fiscal particulièrement intéressant.

Un crédit d’impôt plus intéressant en 2022

Si vous employez une femme de ménage chez vous, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal, quel que soit votre niveau de revenu. Vous aurez droit à un crédit d’impôt de 50 % de vos dépenses. Si vous êtes imposable et que la totalité de la rémunération que vous payez à votre femme de ménage est inférieure à celle que vous percevez, vous aurez une réduction d’impôt. Le crédit d’impôt est applicable si vous payez votre femme de ménage plus cher que les revenus que vous percevez. L’administration fiscale vous remboursera alors la différence constatée.

Jusque maintenant, le versement des 50% de crédit d’impôts liés aux revenus payés à votre femme de ménage se faisait 2 fois par an : sous la forme d’une avance en janvier de 60% et du solde en été. Depuis 2022, l’Etat propose à ceux qui adhérent au dispositif Cesu plus, de bénéficier d’un remboursement en temps réel, lors de la déclaration mensuelle sur le site Urssaf des revenus de votre employé à domicile. En somme, chaque mois, vous ne paierez que 50% plutôt que de payer 100% puis d’être remboursé 50% par la suite.

Quelles dépenses sont concernées par cette réduction ?

Vous employez une femme de ménage chez vous ? C’est la seule condition pour bénéficier du crédit d’impôt et de cette avance immédiate prévus par l’État français.

Le crédit d’impôts concerne tous les types d’employeurs, que vous soyez un cadre dirigeant, un chômeur, un simple employé ou même un retraité. Dès lors que vous employez une femme de ménage à domicile et plus largement, dès lors que vous consommez une prestation de services à la personne, vous êtes éligible. Il est évident que pour bénéficier du remboursement des 50 % de la rémunération payée à votre employée de maison, il est nécessaire que vous déclariez vos revenus tous les ans conformément à la législation. L’application de cet avantage fiscal est valable que vous engagiez une femme de ménage indépendante ou une professionnelle venant d’une société spécialisée.

On peut par ailleurs se demander s’il y a un plafond sur les dépenses engagées. La réponse est oui ! Vous ne pouvez déduire qu’un maximum de 12 000 euros par an. Cependant, selon le nombre de personnes au sein de votre ménage, ce plafond peut être revu à la hausse, sans dépasser les 15 000 € (18 000 euros durant la première année).

Exemple de calcul du crédit d’impôts

Prenons l’exemple d’une femme de ménage que vous avez rémunéré 8 000 euros en une année. Ce montant est inférieur au plafond de 12 000 euros prévu par la loi, c’est-à-dire qu’il vous est possible de le déclarer en totalité. Vous pouvez ainsi réduire 4 000 euros (la moitié des 8 000 € payés à votre femme de ménage) de la totalité de votre impôt sur le revenu.

Si vous n’êtes pas imposable à l’IR, c’est à l’administration fiscale de vous rembourser les 4 000 € sous forme de crédit d’impôt.

Pour le cas d’une femme de ménage rémunérée plus cher, par exemple 16 000 euros à l’année, vous pouvez déclarer 15 000 € si vous avez 2 enfants à charge. La réduction sur votre IR s’élèvera alors à 7 500 euros.

Derniers petits conseils dans votre déclaration

Vous pouvez faire votre déclaration sur papier. Pensez à prendre et à remplir la fiche 2042 RICI pour la faire. Si vous le faites en ligne, allez à la sous-rubrique « Services à la personne » et à l’encart « emploi à domicile », sur le site service-public.fr, pour faire la déclaration.

Faites bien attention à remplir la case 7DB. Elle concerne les dépenses liées à toutes les aides à domicile que vous avez engagées (femme de ménage, jardinier…).

Et si vous déclarez la ou les personnes pour la première fois, renseignez la case 7DQ. Cette action vous permet de jouir d’un plafond de 18 000 euros pour la première année de déclaration.

Trouvez un professionnel du service à domicile

C'est parti